Extraits de textes parus

Les textes présentés sont extraits des recueils référencés à la rubrique Oeuvres disponibles.

Dans l'ordre :
  • 3 extraits de Mes chemins de lumière
  • extraits de Brisures d'Obsidienne
  • extraits de Rhône, entre Ombre et  Lumière
  • extraits de Airs du Temps
  • extraits de Stances contaminées

Mes chemins de lumière - Extrait de "Mes chemins de France"

Cliquez pour agrandir l'image
Dans la forêt de Saoû                                (p.71)

… Le chemin flâne, d'abord large, confortable et familial, escorté de petits géraniums bleus qui ne s'émeuvent aucunement du mouvement perpétuel de dizaines de papillons en goguette. Puis, en s'enfonçant sous le couvert sylvestre, le chemin devient sentier pour aborder un espace magique de taillis enchevêtrés, chênes, hêtres ou aulnes, et l'on découvre un autre monde.
...

pour télécharger la version pdf...

Mes chemins de lumière - Extrait de "Mes chemins d'Espagne"  -  1

Cliquez pour agrandir l'imageChants d'Espagne                                (p.89)

Un village surgit derrière les caroubiers
Que retiennent les murets de pierre sèche
Et le trait bleu de la mer.
Les maisons serrées autour du haut clocher baroque
Affrontent le glaive du soleil, soumises, volets fermés.

Sommets vibrants,
Barrière bleue nuit de roches hallucinées,
...
pour télécharger la version pdf...

Mes chemins de lumière - Extrait de "Mes chemins d'Espagne - 2 

Cliquez pour agrandir l'image
Oliviers                                (p.178)

D'Andalousie, Catalogne ou Aragon
Ramures de lumière qui griffez le dos pelé des sierras
Les sols caillouteux des plaines sans douceur
Ou l'herbe mirifique de sierras veloutées,
Vous murmurez de votre voix irréversible
En claires ramures vif-argent
...

pour télécharger la version pdf...

Petites Brisures d'Obsidienne

Cliquez pour agrandir l'imageAprès nos vies d'herbes sauvages
J'aimerais croire à la tristesse
De mes chemins désertés. J'aimerais.

La vie,
Ce chemin d'herbes douces et de pierres coupantes…
La vida,
Este camino entre suaves hierbas y cortantes piedras…
...
accès au texte...

Rhône du défilé

Cliquez pour agrandir l'imageSous les falaises claires, coule le fleuve, coule le temps.

Le Mistral ébouriffe  les roselières,
Dérange les insectes qui picorent les mûriers.
Vagues en colère blanche.
               
Crayons pointus d'arbres grignotés sur berges tendres

Chevelures d'algues lentes dans le chemin noyé d'angoisses paresseuses.
               
Cygne blanc, léger esquif

Survol frémissant  de libellules noires bleutées
...
suite du texte...

Qu'il fait bon sur nos routes

Bien à l'abri au chaud dans leur bel habitacle, ils sont partis confiants dans leur vaisseau vainqueur,
Prêts à franchir, sereins, la plupart des obstacles, sûrs d'eux et conquérants, sans reproche et sans peur.
Les voilà donc en piste, ils foncent sur la route comme sur un circuit, sans voir un spectateur.
Qui sont-ils ces pilotes, réfractaires au doute ? C'est nous, notre voisin, bref de simples chauffeurs.

Tous ne sont pas des brutes,
...
suite du texte...

26 avril 1986  (Tchernobyl)

La nature se réveillait, c'était la fin du mois d'Avril
Et tandis qu'on se promenait, un cœur sauta à Tchernobyl.

Bien malin qui s'en aperçut, mais tous les radionucléides
Nous fondirent joliment dessus, silencieux et insipides.

Discrètement, sans crier gare, ils parcoururent le ciel désert,
Certains, en passant les frontières, de ne froisser aucun regard.
...
suite du texte...


Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : dimanche 16 juillet 2017